QUE LA PAIX SOIT SUR VOUS TOUS
AU NOM DE DIEU
LE MISERICORDIEUX
LE TRES MISERICORDIEUX
LE SIGNEUR DES MONDES

 

Comme chaque année, à l’occasion de Ziar en l’honneur du Guide la dara « Temple du savoir » a offert un repas et des boissons ont été offerts à toutes les personnes venues saluer et remercier Cheikh Baba.
L’après-midi, les visiteurs sont venus chacun leur tour saluer personnellement Cheikh Baba.

En fin de journée, nous avons chanté des chants religieux ou wasifa puis nous avons prié ensemble.

 

 

A la nuit tombée, nous avons écouté une conférence où étaient invités Imam Diaye, Imam Li et Baye Sidi Diallo qui encadre les prières à la mosquée, ainsi que Monsieur Alioune Badra Sy Adjoint au maire de Kaolack, chargé du financement et du budget mais aussi Directeur du Cabinet ministériel de Diane Faye, le ministre chargé des forages hydroliques.

 

Cheikh Baba Sy a salué les participants avant de leur présenter ses remerciements. Il a expliqué que ce ziar est créé par les talibés pour gratifier et remercier leur Cheikh du travail fournit et des idées très claires qu’il transmet et qui se répandent au-delà des frontières. Cheikh Baba nous rappelle que son enseignement doit servir les hommes et les Etats à évoluer vers le développement.

Pour cela, il faut d’abord croire en soi-même, en l’homme qui se doit de grandir intérieurement. Ainsi, un garcon de 10 ans peut avoir davantage de capacités, de valeurs et de discernement qu’un homme de 60 ans. Ce n’est donc pas l’âge qui fait la grandeur d’un homme. Cette clareté d’esprit est une richesse qui permet à l’homme de réussir.

Cheikh Baba dit aussi que les musulmans d’aujourd’hui sont très éloignés de l’enseignement du prophète Mohamed (PSL) qui a fait preuve de beaucoup de diplomatie et de tolérance pour établir la paix à Médine. Si on comprend bien ce qu’il a transmit, on retient avant tout 3 choses : l’homme doit aimer, donner et pardonner même les personnes qui ne sont pas animées par ces valeurs. Ainsi, si nous appliquions les préceptes du Prophète (PSL), la paix existerai dans le monde car ils impliquent l’acceptation de la dualité et de la diversité de la création de Dieu. L’homme doit trouver des compromis ou l’équilibre entre les différences afin de pouvoir se reposer, devenir calme et en paix. Pour clarifier nos idées et notre intérieur, nous pouvons faire un parallèle avec la manière dont l’eau se décante des impuretés lorsqu’elle est en repos. C’est ainsi que l’homme peut travailler intérieurement et prendre conscience de son corps, des membres qui le composent et de la manière dont il peut les utiliser.

Pour comprendre l’importance de la sérénité, Cheikh Baba prend en exemple une personne qui conduit une voiture en étant sous l’emprise de la peur ou de la colère, c’est comme si l’esprit humain n’était plus là. Les risques d’accidents sont alors beaucoup plus élevés que si l’on est calme, serein et alors ouvert à son environnement. Si conduire une voiture peut s’avérer compliqué, conduire sa vie est beaucoup plus difficile.

Lorsque l’on regarde le Sénégal, on constate que le pays n’a pas beaucoup changé depuis 1960. On peut se demander pourquoi puisque l’on dit que l’on a de très grands maîtres soufi et aussi que le Coran est le livre qui contient le plus de connaissances qu’elles soient scientifiques ou sociales. Pourquoi donc le pays n’avance pas? Peut-être parce que l’activité à l’intérieur des personnes est aussi arrêtée. En effet, si nous représentons Dieu sur Terre alors nous devons avoir beaucoup de capacité, de clarté de sagesse, d’amour, de travail, être tout puissant et exalté à Son image. Si nous pratiquons correctement la zakat comme l’a prescrit le Coran, il ne devrait plus y avoir de pauvreté. Les pays européens organisent la zakat avec l’état providence qui redistribue les richesses.

Il n’y a pas de conflit de valeur entre l’Islam et le monde occidental.

Beaucoup de musulmans pensent que la pratique de l’Islam consiste à aller à la mosquée, faire ses prières et porter la barbe par exemple alors que l’Islam incite les hommes à développer, agrandir leurs esprits jusqu’à devenir esprit de Dieu. Ainsi, regarder les autres en disant qu’ils sont mécréants, ce n’est pas l’esprit de Dieu. Devenir Dieu c’est devenir bien, c’est avoir une bonne éducation, c’est aimer donner et pardonner à tous. Ne pensons pas que l’occident mène une guerre de religion alors que les européens permettent la construction de mosquées, les mariages mixtes avec les musulmans, ils offrent la même éducation à l’école à tout les enfants même étrangers, ainsi que les mêmes droits sociaux et de santé. Il y a même une salle de prière pour les musulmans à l’aéroport de Paris. Peut-être que les européens sont plus proches de la compréhension du message du Coran. D’ailleurs beaucoup de blancs occidentaux deviennent musulmans.

Dieu ne crée pas le mal ni l’enfer mais c’est l’homme qui les fait exister.

Regardons la réalité, l’occident est plus développé que les pays africains. Ne nous arrêtons pas seulement à la pratique de la prière mais travaillons vraiment à devenir Dieu sur Terre. La religion existe pour l’homme, ce n’est pas une question de couleur, de race ou d’origine. Nous devons accepter que les pays majoritairement musulman sont souvent en retard afin de pouvoir rectifier nos défauts.
Encore une fois, l’Islam ce n’est pas le terrorisme car la religion doit apporter la paix et l’amour entre les hommes. L’homme transforme les choses comme il crée les billets d’argent mais il crée aussi les faux billets. Dans la religion musulmane il y a de bonnes personnes mais aussi des diables qui vont jusqu’à mettre des bombes dans des mosquées. Dans chaque chose il y a son contraire.

La religion apporte à l’homme une éducation pour la paix. Par exemple, elle donne des droits et des devoirs aux parents et aux enfants qui rendent illicite la séparation des familles. D’autant plus si c’est pour inciter les enfants occidentaux à partir faire la guerre au Moyen-Orient. Quelques soient leurs croyances, l’Islam ne sépare jamais les familles et les parents doivent transmettre ce qu’il y a de plus important pour les enfants, une bonne éducation. En effet, des parents rendent pauvre leur enfant s’ils lui donnent des milliards sans transmettre les bonnes manières, la valeurs des choses et le discernement.
Les guerres existent toujours, elles sont l’histoire du monde mais pas l’histoire des religions.

Le prophète Mohamed (PSL) défend l’intérêt général contre le terrorisme. Il ne fait pas la guerre par intérêt personnel. Si les terroristes gagnent la guerre alors le monde est mort.
Notre esprit semble porter une lourdeur, c’est comme si on avait un gros sac de riz sur la tête qui empêche d’avoir les idées claires pour faire les choses bien. Par exemple, je vois un vêtement qui est tombé du fil à linge, si je pense clairement, je vais le ramasser même s’il ne m’appartient pas, alors que beaucoup vont simplement prévenir le propriétaire ou passer son chemin.

A la fin de son discours, Cheikh Baba demande à Monsieur Alioune Badra Sy de parler au président afin de guider les sénégalais vers davantage de sagesse. Il donne l’exemple des dahirs qui sont des chants religieux traditionnels avec des tamtams qui imposent du bruit aux voisins durant la nuit. Pensons aux enfants ou aux travailleurs, les chirurgiens par exemple, qui ont besoin de bien dormir la nuit. Les dahirs sont très importants mais il serait bon de les organiser en donnant une limite d’heure dans la nuit par exemple afin d’être plus proche de la loi de la religion qui offre aux hommes un respect mutuel.

Enfin Cheikh Baba prie pour que le monde entier trouve la paix, que le terrorisme cesse, que les personnes qui font la guerre retournent chez elles travailler, que Dieu donne longue vie et bonne santé aux chefs religieux du Sénégal et aux disciples, que Dieu nous permette de faire d’autres ziares, que Dieu nous donne un bon hivernage avec de bonnes récoltes au Sénégal.

Amin

Alhamdoulilah